Qu'est-ce que les études classiques?

Où la pensée moderne prend-elle sa source? Comment le fonctionnement du monde actuel s'explique-t-il? Quelles sont les origines précises des sociétés occidentales?

Afin de répondre à ces questions, les études classiques proposent la découverte des civilisations anciennes de la Méditerranée qui ont façonné l'Occident, soit la Grèce et la Rome antiques. Elles offrent un regard sur le passé afin d'approfondir les connaissances du monde actuel et de ses fondements.

Les cours de langues latine et grecque font partie intégrante des études classiques. L'apprentissage de l'une de ces langues est essentiel à l'obtention d'une fine compréhension du monde gréco-romain et des civilisations médiévales qu'il a engendrées. Elles constituent ainsi un atout de taille pour qui les maîtrise.

Ces langues dites mortes peuvent, par exemple, (re)donner vie à des continents idéologiques peu explorés, qui se révèlent à travers des documents partiellement ou non traduits, ou qui attendent d'être mis au jour.

Du reste, les études classiques se caractérisent fondamentalement par leur aspect pluridisciplinaire. Plusieurs sphères d'expertises sont donc sollicitées :

  • la philologie, soit l'étude des textes grecs et latins antérieurs à l'existence de l'imprimerie et de leur édition;
  • l'archéologie;
  • la philosophie;
  • l'histoire de la Grèce et de la Rome antiques.

Les études classiques font l'examen des éléments structurants et fédérateurs qui ont régi les peuples gréco-romains, mais aussi des facettes concrètes de la vie à l'Antiquité, tels :

  • la place des femmes et le rôle de la famille;
  • les moyens de production agraire;
  • l'esclavage;
  • la démocratie, etc.

Le théâtre, la poésie et la philosophie constituent de surcroît des aspects esthétiques propres aux civilisations antiques qui sont examinés de près. L'articulation de la pensée d'Aristote ou d'Aristippe de Cyrène, ou encore la singularité de Lysias en art oratoire, peuvent ainsi être abordées dans le cadre des études classiques.

Bref, comprendre avec rigueur et précision ces peuples à la fois si lointains et si proches, voilà l'objet des études classiques.